• LES SIGNES DU ZODIAQUE

    LES SIGNES DU ZODIAQUE

    Virginie Ging

    Virginie Ging




signe du zodiaque

Le Bélier

21 mars - 20 avril

Le Bélier

21 mars - 20 avril

Le Bélier est un signe cardinal puisqu’il arrive le 21 mars, en même temps que le printemps. Il impulse la force qui fait remonter la sève dans les végétaux après l’hiver et apporte donc du renouveau, de la nouveauté, à l’image de ce qui se passe dans la nature.

C’est un signe de feu, et pour cause, le Bélier et la nature ont besoin de l’énergie et de l’inspiration liées à cet élément pour pouvoir apporter quelque chose de nouveau, qu’il s’agisse d’une nouvelle floraison ou de nouvelles idées.

Le Bélier est un signe masculin, émissif, qui veut faire bouger et apparaître des choses, toujours à l’image de ce qui se passe dans la nature fin mars et en avril.

Ce signe est relié à l’énergie de la couleur rouge, au fer qui permet de se battre et de « faire » des choses et à la tête qui dirige le reste du corps. Il est donc fortement relié à l’action et à la volonté. De plus, il est maîtrisé par Mars, dieu de la guerre, planète de la volonté.

La mythologie nous montre que le Bélier est « à la source » de quelque chose (il disparaît et laisse la place à une source après avoir été suivi par Dionysos). Elle nous montre également qu’il se lance avec enthousiasme et courage dans l’aventure, à l’image de Jason et des Argonautes.

bélier le zodiaque de NaMy : Le Bélier

Le Bélier est donc un signe qui fait agir et s’exprimer. Le Bélier prend facilement des initiatives, se lance en premier, sert de leader et fait des choses nouvelles. Cette habitude de se lancer dans l’action, d’accepter l’épreuve que d’autres refusent éventuellement le relie également au sacrifice dans le sens où il y va quand personne ne veut y aller.

Le Bélier voit une multitude de choses à faire et voudrait toutes les faire. Il peut ainsi s’éparpiller, ce qui l’empêche de se concentrer sur un but, ou, à l’inverse, se pétrifier devant cette foule d’actions à mener parce qu’il est matériellement impossible de tout faire en même temps.

L’enthousiasme du Bélier à plonger dans l’action peut, s’il n’est pas maîtrisé, le rendre téméraire, impulsif et imprudent, puisqu’il peut alors s’engager dans une aventure sans s’être entraîné avant, sans y avoir réfléchi et éventuellement sans aucun but précis (il agit pour agir). Ce manque de réflexion et de but peut amener le Bélier à vivre toutes sortes de situations « imprévues », stressantes, dangereuses.

Son naturel de leader peut l’amener à vouloir être toujours le premier, à considérer que ses idées sont « meilleures » que celles des autres, à vouloir imposer son point de vue et ses désirs, à s’entêter, à devenir agressif ou encore à entretenir le feu de la colère.

Par conséquent, dans un thème astral, le Bélier montre dans quel(s) domaine(s) une personne fera beaucoup d’efforts, où elle mettra beaucoup d’énergie, le(s) domaine(s) dans le(s)quel(s) la personne entretiendra un feu permettant d’agir et d’avancer. Il peut aussi montrer dans quel(s) domaine(s) une personne peut avoir tendance à vouloir passer devant les autres.

Le défi du Bélier est de canaliser sa grande énergie, de réfléchir avant d’agir, de poursuivre un vrai but (agir pour agir n’en étant pas un), de laisser de l’initiative et des opinions aux autres.

Une planète en Bélier met son énergie au service de la volonté et de l’action, elle veut agir son énergie, apporter de la nouveauté.

La maison en Bélier montre le domaine concret dans lequel on nous verra faire beaucoup d’efforts pour avancer.

La lune noire en Bélier traduit une blessure liée à l’expression face aux autres.

La part de fortune en Bélier indique la nécessité de passer par plus d’initiative, d’action et de courage.


signe du zodiaque

Le Taureau

21 avril - 20 mai

Le Taureau

21 avril - 20 mai

Le Taureau est un signe fixe, il arrive au milieu du printemps, au moment où, pendant plusieurs semaines, la nature est en fleurs et on a l’impression que rien ne bouge. Le Taureau apporte la concrétisation du feu apporté par le Bélier et on a l’impression d’une beauté fixe de la nature qui provoque l’émerveillement et invite à la contemplation.

C’est un signe de terre, un signe relié à la concrétisation, à la matière et à la stabilité.

C’est aussi un signe féminin, réceptif, qui ne se jette pas dans l’action mais qui veut plutôt fixer, conserver les choses. Son lien avec la floraison le relie aussi à la fertilité.

Le Taureau est relié au vert, au cuivre, au cou et au larynx. Il est ainsi en lien avec la couleur dominante de la nature qui lui est chère et avec la sincérité et la fidélité. De plus, il est maîtrisé par Vénus, déesse de la Beauté et de l’Amour.

Le Taureau est donc le signe de la nature et de la beauté, mais aussi de la fertilité et par extension, celui des richesses et des valeurs. Il arrive au moment de l’année où la nature est riche de fleurs qui semblent rivaliser de beauté, qui nous rappellent la fertilité de la Terre et nous invitent à la contemplation paisible.

Le lien de ce signe avec la richesse le lie également aux valeurs, y compris aux valeurs humaines.

taureau le zodiaque de NaMy : Le Taureau

Dans les mythes en rapport avec ce signe, il est également question de beauté et d’attachement aux biens matériels. C’est ainsi que Zeus se transforme en taureau pour enlever la belle Europe et que Minos refuse de sacrifier le taureau que lui a demandé Dionysos car il trouve l’animal trop beau et veut le garder.

Sa fixité, sa tendance à la contemplation et son penchant pour la paix, rendent le Taureau « long à la détente » mais sa fixité, sa fidélité, la ténacité et le besoin de concrétisation de l’élément Terre lui permettent de toujours cheminer jusqu’à atteindre son but. Et ce but, d’une façon générale, est de concrétiser dans la matière, la Beauté immatérielle du monde spirituel. Cette quête peut aussi relier ce signe à l’art et à tout ce qui s’en approche.

La recherche du Taureau de la beauté dans la matière et son lien avec les valeurs, peuvent, s’ils ne sont pas maîtrisés, l’amener à être matérialiste, à accumuler des biens qui lui semblent beaux ou avoir de la valeur, ou encore à être possessif et jaloux dans le but de les garder et de pouvoir continuer à les contempler et à en tirer bénéfice.

Son défi est donc de trouver les vraies valeurs, sa vraie valeur. Il doit également se libérer des désirs matériels, de la possessivité et de la jalousie pour amener dans la matière des valeurs spirituelles porteuses de véritable Beauté, afin de réaliser, en toute fidélité, ce que son Cœur veut sincèrement.

Par conséquent, dans un thème astral, le signe du Taureau indique dans quel domaine on est attaché aux biens mais aussi où et comment on a la ténacité nécessaire pour concrétiser les choses.

Une planète en Taureau veut que son énergie soit concrétisée jusque dans la matière.

Une maison en Taureau montre le domaine où on est attaché à la matière et/ou dans lequel on pourra matérialiser sa valeur et la beauté.

La lune noire en Taureau montre une blessure en rapport avec les valeurs, une difficulté à montrer sa vraie valeur.

La part de fortune en Taureau indique la nécessité de passer par un détachement de la matière, un lien à la nature et par la concrétisation.


signe du zodiaque
:rainbow:

Le Gémeaux

21 mai - 20 juin

:rainbow:

Le Gémeaux

21 mai - 20 juin

Le signe des Gémeaux est un signe mutable, il arrive à la fin du printemps, annonçant déjà la transition vers l’été. C’est le moment où ce qu’a apporté et fixé le Taureau commence à se disperser, à se mettre en mouvement. En effet, c’est la période où les fleurs des arbres commencent à tomber ou à se transformer en fruits, le moment où le pollen se disperse et vole en tous endroits et où il fait de plus en plus chaud. Les Gémeaux sont donc un signe presque entre les saisons, un peu double comme l’indique aussi leur symbole.

C’est un signe d’air, lié à la communication, au déplacement, au fait de bouger, de transmettre, de répandre et de transformer. Cela aboutit à une pensée vivante et souple.

Le signe des Gémeaux est masculin, émissif, il veut chercher, découvrir, transformer et partager.

C’est un signe qui arbore le multicolore, c’est-à-dire une association de couleurs qui ne permet pas l’uniformité, qui montre qu’il peut découvrir et contenir toutes sortes de connaissances, intérêts et expériences différents. En étant relié aux poumons et aux membres supérieurs, il est aussi directement relié à des organes qui permettent à la fois de prendre et de donner, que ce soit de l’air ou des choses. A l’image de ce processus, c’est un signe qui veut à la fois amasser les connaissances et les diffuser. Il prend ainsi le rôle du messager, comme Mercure, messager des dieux, qui maîtrise ce signe.

Les Gémeaux sont aussi un signe de dualité comme l’illustre la mythologie. En effet, Mercure est le dieu des marchands mais aussi des voleurs et Castor et Pollux sont bien deux êtres différents avant d’être unis dans l’immortalité.

Cette dispersion de la fin du printemps, le besoin d’amasser et de diffuser engendrent la curiosité, l’ouverture d’esprit, l’intérêt, l’envie de découvrir, d’étudier et d’apprendre, mais aussi celle de communiquer, d’échanger, de témoigner ou encore d’enseigner ce qui a été appris. Cet intérêt et ce travail d’étude mènent à l’intelligence et relie le signe des Gémeaux à la Pensée. C’est un signe qui illustre la quête de connaissances, de savoir et de vérité.

gemeaux Le zodiaque de NaMy : Gémeaux

La diffusion peut passer par la parole et/ou par l’écriture, ce qui relie ce signe à l’éloquence, voire à l’humour, et aux moyens de communication. Par extension, il est lié au commerce qui est également une forme d’échange.

De par sa dualité ce signe est lié à la période de l’adolescence, période pendant laquelle l’être humain se cherche dans une sorte de confusion et fonctionne de façon duelle, en imitant ou en rejetant, en adorant ou en détestant.

La curiosité, l’intelligence et la propension à communiquer peuvent amener, s’ils ne sont pas maîtrisés, à la dispersion, à l’éparpillement, à une pensée trop intellectuelle ou binaire, à la diffusion d’informations qui sont fausses ou encore à se perdre dans la communication en bavardant sans arrêt, en parlant à la place des autres ou encore en ayant recours trop souvent aux moyens de télécommunication certes rapides, mais qui dénaturent la communication.

Le défi des Gémeaux est donc de surmonter la dualité et la dispersion pour arriver à l’unité (sorte d’alignement) et à la concentration ; ces dernières lui permettront de trouver (au milieu ou au-dessus de toutes sortes d’informations) la vérité, qui elle seule mérite d’être partagée et diffusée. Par ailleurs, elles seront la base d’une communication juste qui transmet les bonnes informations au bon moment par le moyen adapté.

Dans un thème astral ce signe montre donc la façon de communiquer avec son entourage.

Une planète en Gémeaux veut que son énergie circule dans la communication.

Une maison en Gémeaux montre dans quel domaine concret cette communication ou façon de communiquer se manifeste.

La lune noire en Gémeaux révèle une blessure par-rapport à la connaissance ou à l’apprentissage.

Une part de fortune en Gémeaux indique la nécessité de passer par davantage de communication.


signe du zodiaque

Le Cancer

21 juin - 20 juillet

Le Cancer

21 juin - 20 juillet

Le Cancer est un signe cardinal puisqu’il arrive avec le début de l’été. C’est le moment de l’année qui apporte la chaleur nécessaire à la maturation des fruits. Pour la nature, il s’agit de protéger les fruits et les fleurs apportés par le printemps, de les faire éclore ou commencer à mûrir. Le Cancer est donc lié à l’initiative de protéger, de faire mûrir. C’est un signe de la volonté.

C’est un signe d’eau lié aux émotions, aux ressentis, à la sensibilité qui lui viennent de l’intérieur.

Le Cancer est un signe féminin, réceptif, protecteur et conservateur.

Il est lié aux couleurs crème et orange, couleurs du crabe qui le représente, à l’argent et à la poitrine qui protège le cœur. La maîtrise de ce signe par la Lune (Artémis), la déesse chasseresse des animaux sauvages, lui confère une dimension combattive et très féminine. Il s’agit, à l’image d’Artémis, de combattre l’ego et, comme le fait la poitrine, de protéger le Cœur, l’idéal.

Le lien de ce signe avec la protection et la sécurité apparaît dans la mythologie et dans son symbole : le crabe, animal à carapace, écrasé par Hercule avant le combat avec l’Hydre de Lerne.

cancer Le zodiaque de NaMy : Le Cancer

De tout cela, il ressort que le Cancer représente la protection de l’idéal, du monde intérieur face à l’ego ou aux autres dangers qui le menacent. Il est donc en contact étroit avec le monde intérieur du ressenti, de l’innocence, de l’imagination, de l’inconscient, de ce qu’il y a à protéger dans un être. Par extension, il est relié au foyer, l’endroit où on se sent en sécurité.

Ce signe est aussi représentatif de l’enfance, période d’innocence et de vulnérabilité qui nécessite la protection de la famille. Il est donc également le signe de la famille, de la maternité et du passé.

En voulant protéger et se protéger, le Cancer peut amener, s’il n’est pas maîtrisé, à l’insécurité et à la fausse protection (extérieure, par une carapace qui peut être écrasée, en se mettant dans une « bulle »), à l’attachement excessif aux autres et notamment à la famille (possessivité, « étouffement »), au refus du changement et à la méfiance par-rapport aux autres qui deviennent des sources potentielles de danger. Son lien étroit avec les émotions peut mener à deux écueils : le refoulement ou la noyade dans les émotions qui amène le rêve et la sensiblerie. L’attachement de ce signe à l’enfance peut plonger le Cancer adulte dans la nostalgie, le refus de « grandir » et la naïveté.

Le défi que représente ce signe est de lâcher le passé tout en conservant l’innocence, de maîtriser les émotions qui déstabilisent et insécurisent, afin de trouver le courage de combattre son ego pour protéger son idéal et le faire mûrir. Il s’agit donc de livrer un combat intérieur, de trouver la sécurité intérieure et de protéger ce qui est sacré au lieu de protéger ce qui matériel. Ce défi doit aussi permettre d’accueillir l’autre, y compris et surtout celui qui ne fait pas partie de sa famille, au lieu de s’en protéger, de passer de la méfiance à la confiance, d’accepter de se rendre vulnérable.

Dans un thème astral, le signe du Cancer montre donc les racines d’un individu, son rapport au passé et à la famille, son domicile, l’endroit où il se sent chez soi et l’importance de son monde intérieur.

Une planète en Cancer veut que son énergie soit protégée et accueillie, qu’elle se manifeste plutôt dans le monde intérieur.

Une maison en Cancer est le domaine dans lequel on cherche la sécurité.

La lune noire en Cancer révèle une blessure en lien avec le passé, l’insécurité, la vulnérabilité.

Une part de fortune en Cancer demande d’accepter une certaine vulnérabilité, d’accorder de l’importance au monde intérieur.


signe du zodiaque

Le Lion

21 juillet - 20 août

Le Lion

21 juillet - 20 août

Le Lion est un signe fixe, il arrive au milieu de l’été, au moment où le soleil est le plus présent, donnant une impression de fixité au paysage et à l’air ambiant (fixité qui culmine avant les orages qui éclatent à ce moment de l’année). Le soleil du Lion apporte la chaleur et la lumière permettant aux fruits que le Cancer a pris soin de faire naître, de mûrir et de se gorger de saveur. Les fruits arrivant à maturité, la chaleur et la lumière donnent une sorte de générosité aux paysages de la nature.

Il s’agit d’un signe de feu qui apporte chaleur et lumière mais aussi l’énergie propre à cet élément, énergie qui permet aux fruits de grossir et de mûrir et à l’être humain de trouver l’inspiration et d’agir.

Le Lion est un signe masculin, émissif qui cherche à s’imposer et à rayonner comme l’astre qui le maîtrise (le Soleil).

En étant lié au jaune, à l’or et au cœur, il est justement relié à tout ce qui brille ou rayonne, à tout ce qui est précieux, qui a de la valeur. Son lien avec le Cœur l’associe à une source de vie et de créativité, de courage et d’idéal, d’amour et de chaleur humaine. C’est ainsi qu’il devient aussi un signe de générosité, de noblesse et de grandeur.

Le fait qu’il est maîtrisé par le Soleil (Apollon) renforce encore son aspect masculin et rayonnant. Le Soleil en fait un signe qui aime apporter sa lumière, partager sa créativité sous forme d’art ou de tout autre moyen d’expression, et sa générosité ; il aime rayonner et sa fixité lui permet justement d’être vu. Le soleil relie aussi le Lion à l’individualité et à l’individualisation.

lion Le zodiaque de Namy : Le Lion

Le mythe du lion de Némée qui illustre la création de ce signe du zodiaque nous apprend également qu’il peut devenir invincible, tel Hercule lorsqu’il porte la peau du lion qu’il a affronté. Le Lion est donc doté d’une grande force qui peut lui apporter la réussite, qui plus est, une réussite ou une gloire visible, comme la peau du Lion de Némée qui est aussi une sorte de trophée.

Le besoin de rayonner du Lion peut, s’il n’est pas maîtrisé, lui faire cultiver l’orgueil et la vanité, auquel cas on ne perçoit plus rien de sa grandeur d’âme (ou de son « Cœur de Lion ») mais sa grandiloquence (ou « grande gueule (de lion) »). La générosité du Lion devient alors un simple moyen de se faire remarquer et sa créativité peut être détournée pour se faire admirer. Ainsi, au lieu de rayonner par sa Magnanimité, le Lion éblouit avec une fausse lumière. En recherchant ainsi l’admiration et l’approbation, le Lion peut aussi tomber dans une forme de démagogie. Le Lion est très lié à l’individualité. S’il ne pratique pas une juste individualisation, cette dernière peut être remplacée par l’individualisme, l’égocentrisme ou l’autosatisfaction.

Le défi du Lion est donc d’affronter son ego (peut-être démesuré), de s’individualiser pour trouver sa vraie créativité et l’exprimer de façon désintéressée. Cela lui amènera une vraie noblesse et un rayonnement juste et équilibré qui donnera aux autres l’envie de le suivre ou de lui ressembler. Au lieu de susciter l’envie et la jalousie, il suscitera l’admiration. Le Lion peut donc devenir un leader, non pas parce qu’il est le premier à se lancer avec enthousiasme (comme le leader Bélier), mais parce qu’il donne envie de suivre sa lumière. S’il relève son défi, le Lion pourra nourrir généreusement les autres de sa lumière au lieu de se nourrir de leur admiration, voire de leur jalousie.

Dans un thème astral, le Lion montre donc la capacité à créer (des dons artistiques par exemple), l’amour, la générosité, bref, tout ce qui vient du Cœur.

Une planète en Lion veut rayonner, faire exprimer de façon juste une créativité en rapport avec son énergie. Elle demande aussi de s’individualiser par rapport à tout ce qu’elle représente.

Une maison en Lion montre dans quel domaine concret cette créativité sera la plus visible.

Une part de Fortune en Lion indique la nécessité de passer par une grande individualisation et par le partage.

La lune noire en Lion montre une blessure d’orgueil, liée au rayonnement de l’être.


signe du zodiaque

La Vierge

21 août - 20 septembre

La Vierge

21 août - 20 septembre

La Vierge est un signe mutable, le signe de la fin de l’été qui apparaît au moment où il commence à faire moins chaud et où on récolte tout ce qui a germé, grandi et mûri au printemps et pendant l’été. En somme, c’est la période de l’année où l’on récolte le fruit de son travail et du travail de la nature fertile ; on ramasse tout avant l’arrivée de l’automne, puis on trie ce que l’on doit garder de ce qui impropre à être consommé et souvent, on quantifie même ce qu’on a récolté. Toutes ces activités de travail, de récolte, de tri et d’analyse marquent l’énergie de la Vierge.

La Vierge est un signe de terre lié à la matérialisation et au sens pratique ou même au bon sens. Si le Taureau veut amener la beauté du monde spirituel dans la matière, la Vierge veut, quant à elle, amener la pureté virginale et la parfaite sagesse du monde spirituel dans la matière.

Elle est un signe féminin, réceptif, qui perçoit justement la pureté et la fine perfection du monde spirituel. Dans la mythologie, elle est associée aux différentes déesses vierges, notamment à Déméter, déesse de la fertilité et de la terre.

Le fait qu’on l’associe avec le blanc, le mercure et, sur le plan physique, avec le ventre, la relie, encore une fois, à la couleur de la pureté, au métal qui sert à mesurer la température et aux intestins qui trient les aliments.

vierge Le zodiaque de Namy : La Vierge

Par ailleurs, la maîtrise de ce signe par Mercure le relie à la Pensée, à la Sagesse, à l’intellect.

La Vierge veut créer des conditions impeccables pour pouvoir accueillir le fruit de son travail. Pour ce faire, elle fournit un travail (physique et/ou mental) régulier et assidu, que ce soit pour sa propre évolution ou pour le service à autrui ou à une cause.

Sa quête de Pureté la relie à la perfection, à la pureté des sentiments, et, par extension à l’hygiène et à la santé (en lien avec la purification du corps physique). Cette quête de Pureté, associée à sa quête de Sagesse, la relient également à la moralité, à la tempérance, à l’analyse et à la mesure.

Le signe de la Vierge peut, si sa recherche de la Pureté et de la perfection n’est pas maîtrisée, mener au perfectionnisme excessif (la maniaquerie), à une obsession pour l’hygiène, la santé et la propreté, à la somatisation dans le corps physique ou encore à la privation. Comme nul n’est parfait, la Vierge peut aussi en arriver à (se) dénigrer et à critiquer quand elle est bien obligée de constater son imperfection et celle de ses semblables. Sa quête de Sagesse peut alors, elle aussi, être détournée et la pousser à intellectualiser toute chose.

Le défi de la Vierge consiste donc à amener de la pureté dans la pensée, les sentiments et le service aux autres, sans pour autant s’enfermer dans le matérialisme de la maniaquerie et de l’intellectualisme. Elle a besoin de Tempérance, de purification et d’accepter malgré tout l’imperfection. Le matérialisme / intellectualisme et le dénigrement font partie des écueils qu’elle doit éviter pour pouvoir apporter de façon juste son service et les fruits de son travail. La Vierge a besoin de se purifier, mais aussi de s’accepter et pour cela, elle doit faire le tri entre ce qui est essentiel ou pas dans sa démarche.

Par conséquent, dans un thème astral, la Vierge montre la recherche de la pureté et de la perfection, le domaine dans lequel les efforts réguliers et la Tempérance s’expriment le plus.

Une planète en Vierge veut que son énergie soit purifiée puis manifestée.

Une maison en Vierge indique le domaine concret dans lequel la recherche de pureté et les efforts inlassables seront les plus visibles.

Une part de fortune en Vierge indique la nécessité de passer par une purification.

Une lune noire en Vierge marque une blessure liée la perfection et la pureté de l’individu.


signe du zodiaque

La Balance

21 septembre - 20 octobre

La Balance

21 septembre - 20 octobre

La Balance est un signe cardinal, le signe du début de l’automne. Elle arrive en même temps que les vendanges et la préparation aux saisons plus froides, au moment où le paysage se colore de façon très esthétique avant que les feuilles ne commencent à tomber, à la période où la durée de la nuit équivaut à la durée du jour. Elle est donc liée par nature à l’équilibre entre l’ombre et la lumière et à l’harmonie des couleurs.

La Balance est un signe d’air, lié à la communication, à la souplesse de la pensée, à la relation avec autrui.

Etant par ailleurs maîtrisé par Vénus, ce signe est donc doublement relié à la relation et à l’esthétique. La Balance représente l’équilibre et l’harmonie relationnelle pour laquelle elle a besoin de diplomatie dans la communication, mais aussi l’harmonie des formes et des couleurs qui permet d’atteindre la Beauté esthétique et artistique.

Ce signe est relié aux couleurs rose et turquoise, au cuivre, aux reins et aux hanches, bref, à la partie du corps qui peut « balancer » pour équilibrer la démarche, au métal conducteur par excellence qui fait que « le courant passe » et à des couleurs sophistiquées qui sont les fruits du « mariage » d’autres couleurs primaires.

La Balance est aussi un signe masculin, émissif, qui va vers les autres pour créer des liens, qui part à la recherche, non seulement d’Harmonie, mais aussi de Justice et de Vérité, tel l’Archange Mickaël avec son épée.

balance La zodiaque de NaMy : La Balance

Car en effet, la Balance est aussi symbole de Justice , elle « pèse le pour et le contre » afin de faire des choix justes et elle tient compte de tout afin de trouver les réponses justes, autrement dit, la Vérité qui apparaît au centre, lorsqu’on s’arrête de balancer entre les extrêmes, entre le matériel et le spirituel. Cette volonté de faire des choix justes lie aussi la Balance à la Destinée et à la Biosophie qui ont justement pour objet le fait de faire des choix justes pour avancer jusqu’à la « pesée de l’âme ».

En associant quête de Justice, de Vérité et d’Harmonie relationnelle, la Balance devient aussi le signe du miroir relationnel qui permet de se reconnaître en l’autre pour voir si son propre comportement est juste, ce qui engendre aussi la tolérance et la complémentarité.

S’il n’est pas maîtrisé, le signe de la Balance peut devenir source d’indécision (en cherchant indéfiniment le choix le plus juste), de soumission ou d’influençabilité pour éviter le conflit (et conserver un semblant d’Harmonie dans la relation), de dépendance aux autres (par peur de la solitude), de séduction et de charme (pour créer des liens) ou encore de déséquilibre permanent entre le matériel et le spirituel. Enfin, l’importance de l’esthétique peut amener la Balance à accorder une trop grande importance à l’apparence physique.

Ainsi, le défi de la Balance est de s’appuyer sur la Vérité pour faire de vrais choix, de ceux qui sont justes et importants pour la sage conduite de sa Destinée. Elle doit par ailleurs acquérir la force et l’Harmonie intérieures qui lui permettront d’exister en tant qu’individu authentique dans ses relations avec les autres.

Dans un thème astral, la Balance est donc le lieu montrant les relations à autrui et leur Harmonie.

Une planète en Balance veut que son énergie circule harmonieusement dans les relations et que des choix justes soient faits en rapport avec ce qu’elle représente.

Une maison en Balance correspond au secteur de vie où l’Harmonie relationnelle et les choix seront les plus visibles.

Une part de fortune en Balance montre la nécessité d’harmoniser ses relations, mais aussi de trouver une Harmonie intérieure pour dépasser l’indécision.

La lune noire en Balance montre une blessure relationnelle.

Dans le zodiaque, la Balance se trouve en face du Bélier, sur l’axe qu’on pourrait qualifier de « relationnel ». En effet, ces deux signes sont fortement mais différemment liés à la relation à autrui.

Le Bélier veut mener les autres. Il peut ainsi devenir un guide ou un leader, mais il peut aussi tomber dans l’agressivité pour imposer son point de vue (excès d’affirmation de soi).

A l’inverse, et de façon complémentaire, la Balance cherche une relation équilibrée avec les autres, dans laquelle elle pourra mettre en pratique le miroir relationnel pour avancer sur le chemin de sa Destinée, son écueil étant la soumission pour éviter le conflit (manque d’affirmation de soi).

Les deux signes de cet axe ont donc un défi de juste affirmation de soi dans la relation à autrui.


signe du zodiaque

Le Scorpion

21 octobre - 20 novembre

Le Scorpion

21 octobre - 20 novembre

Le Scorpion est un signe fixe arrivant au milieu de l’automne, lorsque la nuit devient plus longue que le jour, lorsque les feuilles tombent et que la nature a l’air de mourir tout en gardant en elle le germe qui lui permettra de renaître au printemps suivant. C’est également la saison du brouillard qui cache régulièrement le paysage à la vue. C’est ainsi que le signe du Scorpion est tout naturellement lié à la mort et à la renaissance, mais aussi à tout ce qui est caché et, par extension, à ce qui est secret ou tabou.

C’est un signe d’eau, lié aux émotions et son caractère fixe permet « l’arrêt sur image » propice pour voir en profondeur, chez soi ou chez les autres, les émotions à transformer pour pouvoir renaître.

Le Scorpion est un signe féminin, réceptif, qui conserve en lui le germe de la renaissance, même s’il est maîtrisé par des planètes masculines qui le poussent au changement et à la transformation.

En effet, Mars, planète de la Volonté, pousse le Scorpion à expérimenter et Pluton (Hadès, dieu du monde souterrain et des enfers), son octave spirituelle, le pousse à la destruction/reconstruction en passant par la transformation des problèmes que la fixité du signe lui a permis de voir en profondeur. Il devient alors comme le Phénix qui renaît de ses cendres.

scorpion La zodiaque de NaMy : Le scorpion

Ce signe est lié au rouge et au noir, autrement dit aux couleurs de la vie et de la mort, aux organes sexuels, c’est-à-dire à la partie du corps généralement « cachée » et au plutonium, élément radioactif au fort pouvoir destructeur.

En somme, le Scorpion est donc en rapport avec la transformation intérieure (mort/renaissance), avec une sorte de régénération, d’alchimie qui permet de transformer « ce qui le plombe » (les émotions, les instincts primaires, l’égo ou le matérialisme) en « qualités d’or » (comme les dons cachés, la compassion ou la guérison).

Le Scorpion connaît les tabous et peut donc voir tout ce qui est caché, que ce soit en soi ou chez les autres, que ce soit le Bien ou le mal. En cela, il peut acquérir une grande lucidité et une bonne connaissance des individus qui lui permettra de les comprendre. Ainsi, il pourra les aider ou les manipuler.

En effet, s’il n’est pas maîtrisé, le Scorpion peut se laisser guider par ses instincts, par la tentation du matérialisme qui pousse à séduire et à instrumentaliser ses semblables, voire même à les écraser, à les « piquer ». De la même façon, il peut en venir à l’autodestruction, comme pour se punir du mal qu’il voit en soi avec lucidité.

Son défi réside donc dans la maîtrise des instincts et des émotions et dans la transformation intérieure qui « décolle » l’être de la matière pour l’élever vers le Bien. C’est aussi ce qu’illustre le mythe d’Orion qui est tué par un Scorpion, alors qu’il s’apprête à céder à ses instincts les plus bas.

Dans un thème, le Scorpion est donc le lieu de la sexualité, mais aussi celui de la transformation, de l’alchimie intérieure, de l’expérimentation de la mort et de la renaissance.

Une planète en Scorpion veut voir son énergie transmutée et élevée.

Une maison en Scorpion montre le secteur de vie dans lequel on voit l’individu se transformer.

Une part de fortune en Scorpion montre la nécessité de passer par une transformation intérieure, d’accepter une mort qui conduira vers une renaissance.

La lune noire en Scorpion dévoile une blessure liée au mal en soi et aux efforts à faire pour le transformer.

Dans le zodiaque, le signe du Scorpion se trouve en face de celui du Taureau, sur l’axe qu’on pourrait qualifier de « matériel ». En effet, ces deux signes sont fortement liés au matérialisme et à la valeur de l’être humain.

Le Taureau veut amener la Beauté dans la matière, transformer ce qui lui est extérieur ; cela peut le pousser à embellir et à posséder des choses matérielles de valeur (matérialisme).

Le Scorpion, quant à lui, a besoin d’une transformation intérieure et vit plus facilement le matérialisme à travers le plaisir et la manipulation d’autrui (instrumentalisation).

Les deux signes de cet axe ont donc un défi à relever par rapport au détachement de la matière et à la valeur accordée à l’être humain.


signe du zodiaque

Le Sagittaire

21 novembre - 20 décembre

Le Sagittaire

21 novembre - 20 décembre

Le Sagittaire est le signe mutable de la fin de l’automne qui commence déjà à annoncer l’hiver, qui montre donc qu’on va vers autre chose. A cette période de l’année, les arbres sont nus, les nuits sont plus longues, il fait plus souvent frais et gris, il y a du vent, la nature a l’air morte et la vie demande donc plus d’efforts. L’être humain a moins de travaux à effectuer par rapport aux cultures ou aux récoltes, il peut donc se consacrer à son Idéal et à la préparation de Noël, puisque le Sagittaire est aussi le signe du temps de l’Avent.

Or, c’est aussi un signe de feu, donc lié par sa nature même à l’Idéal, au Je, à l’énergie et à la Créativité. Le Sagittaire est donc fortement relié au but (visé par la flèche qui le symbolise).

Il s’agit d’un signe masculin, émissif qui veut découvrir ce qu’il ne connaît pas, ce qui est différent de lui et qui lui est extérieur. De la même façon il vise et veut avancer vers son Idéal. Tout comme le vent de sa saison, il veut se disperser et s’expanser avec force dans toutes les directions, vers tous les horizons.

D’ailleurs, ce signe est maîtrisé par Jupiter, le roi des dieux, qui s’expanse joyeusement d’une part et qui impose et fait respecter les lois et les règles d’autre part. De la même façon, le Sagittaire découvre, rencontre les autres et se veut garant d’une certaine structure, des lois qui régissent la société ou un groupe de personnes.

Etant relié au roi des dieux, il est aussi relié à sa couleur, le bleu roi. Par ailleurs, ce signe est en lien avec les cuisses, la partie du corps qui porte le plus de force et de puissance physique et avec l’étain, métal très malléable qui peut s’adapter à une grande variété de formes.

Pour s’expanser et découvrir ce qui est différent, le Sagittaire cultive la curiosité, l’ouverture d’esprit face à l’étranger, aux connaissances et aux croyances, tout comme la jovialité et l’enthousiasme qui lui permettent d’entrer en contact avec les autres. Une fois qu’il a découvert le monde extérieur, le Sagittaire peut aussi s’intégrer, se plier aux règles ou aux dogmes qui régissent ce qu’il a découvert, voire même les défendre.

sagittaire La zodiaque de NaMy : Le sagittaire

Le Sagittaire, tout comme les Centaures bienfaisants (Chiron par exemple), ces êtres mi-hommes mi- animaux qui le représentent dans la mythologie, est aussi l’illustration de la maîtrise de la part animale par la part humaine ; c’est-à-dire de l’instinct par la Pensée et l’Idéal élevé.

Lorsque le Sagittaire va vers son Idéal, qu’il découvre par lui-même des Vérités qui le dépassent et qu’il partage donc sa Foi, il peut, comme tous les signes de feu, devenir un guide ou un leader qui donne envie aux autres de le suivre sans même qu’il n’essaie de les persuader.

En allant vers ce qu’il ne connaît pas, il peut aussi avoir l’impression de trouver des vérités et devenir dogmatique en essayant, à l’image de Jupiter, d’imposer des lois. S’il n’est pas maîtrisé et si son Idéal n’est pas clair ou pas assez élevé, le Sagittaire peut donc devenir dogmatique ou prosélyte, voulant imposer ses règles, ses croyances et ses pratiques aux autres. Il peut aussi, dans son élan de découverte, se disperser et s’agiter (ou encore « sagitter ») outre mesure, gaspillant sa grande énergie.

Le défi du Sagittaire est donc la quête d’un Idéal élevé sur lequel se concentrer avec Persévérance et maîtrise de soi, afin d’acquérir par soi-même la Foi nécessaire pour pouvoir partager et témoigner aux autres au lieu de vouloir les convaincre ou les endoctriner.

Dans un thème astral, le Sagittaire représente donc la Foi, l’Idéal, le combat entre l’instinct (animal) et l’esprit (humain).

Une planète en Sagittaire veut qu’on s’ouvre à son énergie, puis, qu’on la partage.

Une maison en Sagittaire représente le domaine concret où on verra le mieux l’Idéal et l’ouverture d’esprit.

Une lune noire en Sagittaire montre une blessure liée aux dogmes.

Une part de fortune en Sagittaire demande de trouver un Idéal élevé et de s’ouvrir à l’inconnu.

Dans le Zodiaque, le Sagittaire fait face aux Gémeaux sur un axe que l’on peut qualifier d’axe de la connaissance.

En effet, si les Gémeaux ont une tendance à se disperser dans les savoirs livresques et à intellectualiser les connaissances amassées, le Sagittaire a tendance à se disperser dans ses expériences et à vouloir que les autres mettent en pratique ce qui lui semble vrai.

Ces deux signes ont donc en commun un défi concernant la dispersion et la juste découverte et juste transmission des connaissances.

Ainsi, les Gémeaux pourront arriver à la concentration et à la vraie communication de la Vérité et du Sagittaire pourra émaner la Foi qui résulte d’un cheminement actif et personnel vers un Idéal.


signe du zodiaque

Le Capricorne

21 décembre -20 janvier

Le Capricorne

21 décembre -20 janvier

Le Capricorne est le signe cardinal qui accompagne le début de l’hiver. A ce moment de l’année, les nuits sont longues, la Nature est gelée, inerte, comme morte extérieurement, elle est éventuellement recouverte de neige sur laquelle le soleil se reflète, créant alors malgré tout une grande lumière. En dehors de cela, c’est le temps où la lumière intérieure doit remplacer la lumière extérieure, le temps de Noël. Comme la Nature ne produit rien sous le signe du Capricorne, on peut se concentrer sur l’apprentissage, sur ce qui est intérieur et les moments de contact avec la Nature doivent être emplis de prudence ; marcher sur un lac gelé, se déplacer sur la neige ou le verglas, s’exposer au soleil reflété sont autant de situations qui nécessitent de ralentir et/ou de faire preuve d’une grande prudence. Par conséquent, le Capricorne est un signe de la Prudence, de l’apprentissage, du bilan, qui peut aussi avoir, tout comme la nature en hiver, un côté figé, « gelé ».

C’est un signe de terre en lien avec la concrétisation, le sens pratique, qui veut faire descendre le bon sens de l’adulte pleinement réalisé et la Sagesse du monde spirituel jusque dans la matière. Pour accéder à ce bon sens, à cette Sagesse, le Capricorne veut donc apprendre de ses expériences et en être pleinement responsable. Il est d’ailleurs maîtrisé par Saturne, planète de l’adultat et de la responsabilité, mais aussi dieu du temps (Chronos).

Le Capricorne est un signe féminin, réceptif, qui veut accueillir les expériences et le savoir et les conserver en soi pour avancer.

Ce signe est lié aux couleurs sobres que sont le noir et le violet, au squelette, qui est la partie du corps la plus solide, la plus rigide, tout en étant pourtant articulée, et au plomb, un métal très lourd et peu malléable. Ne dit-on pas, pour parler du bon sens, qu’on a « du plomb dans la cervelle » et pour évoquer un excès de lourdeur ou de rigidité, qu’on est « plombé » ?

Tout ceci montre que le Capricorne est un signe de bon sens, d’apprentissage sans fin pour s’élever, évoluer toujours plus, pour être un véritable adulte responsable et indépendant, pour asseoir sa Sagesse et la faire redescendre dans la matière une fois qu’elle est acquise.

Saturne (qui maîtrise ce signe) étant aussi relié au temps, le Capricorne est aussi un signe de patience, qui avance lentement mais sûrement vers son but, qui reste prudent, qui ne transmet pas ce qu’il a acquis n’importe comment. En effet, il prend le temps de tirer des leçons de ses expériences, de structurer les choses, à l’image du squelette humain, d’organiser les connaissances tel un pédagogue.

capricorne Le zodiaque de NaMy : La Capricorne

Pour pouvoir s’en tenir au but qu’il veut atteindre et cheminer avec Persévérance, le Capricorne est aussi un signe lié à la solitude (intérieure et/ou extérieure) et à la méditation qui lui permettent d’apprendre et d’établir des bilans pour évoluer.

Comme il est relié à la fois au travail intérieur, à la Sagesse, et à la manifestation extérieure de cette dernière, il est relié également aux lois de la manifestation et à la Providence. En effet, ce sont les efforts persévérants et l’engagement à cheminer vers un but qui permettent à la Providence de se manifester. D’ailleurs, l’image du Capricorne est née de la Chèvre Amalthée dont provient la Corne d’Abondance, symbole de la Providence.

S’il n’est pas maîtrisé, ce signe peut mener à une trop grande rigidité, à se couper du monde extérieur en transformant le besoin de solitude intérieure en isolement (enfermement dans une « tour d’ivoire » ou érémitisme) et la recherche d’indépendance en indifférence (coupure avec le Cœur). De même, la recherche d’évolution peut se transformer en recherche d’élévation sociale, en ambition démesurée, voire en quête de pouvoir et d’autorité. Enfin, la quête de Sagesse peut être dévoyée vers l’intellectualisme.

Le défi du Capricorne réside donc dans le fait de ne pas se couper du Cœur, ni du monde extérieur pour garder une pensée souple et vivante et pour partager humblement et simplement les fruits de son travail d’évolution.

Par conséquent, dans un thème astral, le Capricorne est le lieu de la solitude, de la responsabilité, de l’indépendance, de l’élévation (sociale ou spirituelle) et de ses fruits.

Une planète en Capricorne veut que son énergie soit travaillée, puis manifestée.

Une maison en Capricorne correspond au domaine concret dans lequel on manifeste sa Sagesse, ses compréhensions.

Une lune noire en Capricorne montre une blessure liée à la Responsabilité.

Une part de fortune en Capricorne indique le besoin de passer par une évolution spirituelle qui permet de tirer des leçons pour se sentir responsable et d’apporter sa Sagesse dans le monde.

Dans le zodiaque, le signe du Capricorne se trouve en face de celui du Cancer, sur l’axe lié à la Sécurité ou à la Protection. En effet, le Cancer veut protéger son monde intérieur et le Sacré, alors que le Capricorne, son complémentaire, veut cheminer vers la Sagesse et l’amener dans le monde extérieur avec une grande Prudence.

Pourtant, que ce soit sous la forme d’une protection qui enferme dans des systèmes de sécurité ou d’une prudence mal comprise qui fige et enferme dans une « tour d’ivoire », chacun de ces signes peut se heurter à des écueils qui les coupent du monde.

Ils ont donc tous deux un défi de Confiance et d’ouverture au monde extérieur, le Cancer devant accueillir l’autre et le Capricorne devant partager avec l’autre.


signe du zodiaque

Le Verseau

21 janvier -20 février

Le Verseau

21 janvier -20 février

Le Verseau est le signe fixe du milieu de l’hiver, du moment où la nature est toujours en hibernation. Il vient fixer le froid, le gel et les nuits longues que le Capricorne a apportés et pourtant, de façon invisible pour nous, les graines se préparent déjà à leur germination future. Devant cet aspect figé de la Nature, on évoque souvent la « déprime hivernale » contre laquelle l’être humain a besoin de cultiver l’Espérance d’un printemps, d’un renouveau dans le futur, en se détachant de l’impression de mort que lui donne la Nature. Ainsi, le Verseau est un signe du Futur, de l’Espérance et du détachement de ce qui est autour de soi, détachement qui permet de s’individualiser.

Il s’agit d’un signe d’air, relié à la communication et à la Pensée qui lui permet, en lien avec son Cœur, de trouver ce qu’il veut réellement, une fois qu’il s’est libéré de ce qui l’entoure.

Le Verseau est un signe masculin, émissif, qui veut se libérer des conditionnements et influences extérieurs, s’individualiser et se projeter vers le futur avec Espérance. Son désir ardent de se détacher de ce qu’il voit le rend original, moderne, voire avant-gardiste, et souvent anticonformiste ou « antitoutcequienferme ».

Sa maîtrise par Uranus, planète du futur, dieu prolifique représentant le ciel, mais aussi muse de l’Astrologie, et par Saturne, planète des responsabilités et dieu du temps, confère à ce signe une responsabilité face au futur, une recherche de Liberté tout en restant prudent et un lien direct avec l’Astrologie. Cela amène à l’impression que le Verseau peut être tout et son contraire, figé mais aussi en quête de futur, conformiste mais aussi avant-gardiste et original, prudent mais aussi excentrique…

Son lien avec le futur de l’être humain est encore confirmé par le mythe qui explique la naissance du Verseau : le mythe de Ganymède, enlevé par un aigle, mis au service direct des dieux et aimé du roi des dieux, décrit un être humain du futur ayant atteint un haut niveau d’évolution spirituel qui lui permet d’être « dans le secret des dieux ».

verseau Le zodiaque de NaMy : Le Verseau

Ce signe est, en outre, relié au bleu du ciel d’Ouranos, aux jambes qui permettent d’avancer et à l’uranium, élément radioactif qu’il n’est pas aisé d’approcher et de saisir, caractéristiques qui rappellent fortement le Verseau.

Le lien du Verseau avec la modernité peut s’exprimer dans la matière par les découvertes scientifiques, les inventions nouvelles, mais aussi au niveau de la Pensée par un retournement de cette dernière. En effet, le retournement de la Pensée permet d’aboutir à une Pensée nouvelle, à la Vérité qui rend libre et qui permet l’individualisation si utile au cheminement du Verseau.

S’il n’est pas maîtrisé, le signe du Verseau peut se complaire dans une fausse liberté, dans l’illusion qu’il est libre en se contentant d’être un « empêcheur de tourner en rond » pour son entourage ou dans son quotidien. Ainsi, il peut confondre individualisation et individualisme, Liberté et révolte ou rébellion (en oubliant que la simple rébellion naît, elle aussi de conditionnements et ne demande aucune réflexion réelle), ou encore l’originalité véritable et de simples lubies à l’intérieur d’une vie tout à fait conformiste. Même en négatif, le Verseau peut être tout ou son contraire : le rebelle forcené qui rejette tout pour le rejeter ou le bon Monsieur/Madame Toutlemonde conformiste qui a parfois une lubie.

Le défi du Verseau consiste donc à s’individualiser et à se libérer réellement des conditionnements et des illusions de Liberté pour atteindre, à travers la Vérité, la vraie Liberté et une réelle originalité qui lui permettront de préparer le futur avec Espérance. En cela, il se mettra au service de toute l’humanité et deviendra aussi signe de Fraternité.

Dans un thème astral, le Verseau montre donc le domaine d’une quête de Liberté, le domaine dans lequel l’individu cherchera à faire preuve d’originalité.

Une planète en Verseau veut que son énergie soit individualisée et exprimée de façon nouvelle.

Une maison en Verseau définit le domaine concret dans lequel la Liberté et l’originalité seront visibles.

Une lune noire en Verseau traduit une blessure liée à la Liberté et aux conditionnements.

Une part de fortune en Verseau indique le besoin de passer par l’individualisation, par une libération.

Dans le zodiaque, le Verseau fait face au Lion, sur l’axe de l’Individualisation ou de l’Originalité. En effet, ces deux signes sont porteurs de qualités et d’écueils liés à ces domaines.

Si le Lion peut se révéler à travers une Créativité inspirée, le Verseau le pourra à travers la préparation du futur. Pour y arriver, les deux ont besoin de se détacher du monde extérieur pour se saisir ; ainsi le Lion doit se détacher de l’approbation et de l’admiration d’autrui, tandis que le Verseau doit se détacher de l’influence et des conditionnements créés par d’autres.

Les signes de cet axe ont donc tous deux un défi d’individualisation.


signe du zodiaque

Les Poissons

21 février - 20 mars

Les Poissons

21 février - 20 mars

Le signe des Poissons est un signe mutable qui amène la fin de l’hiver et qui prépare le passage vers le printemps. Dans la Nature, cette fin de saison se traduit par le dégel, la fonte des neiges et de la glace, des journées qui redeviennent plus longues et par le début de la germination. On a l’impression que le paysage se liquéfie, que tout s’échappe et devient mouvant après l’inertie de l’hiver et l’être humain doit choisir ce qu’il va semer (dans tous les sens du terme) pour le printemps qui approche. A l’image de ce que l’on peut observer dans la Nature, les Poissons sont un signe du choix, du lâcher prise et de l’adaptabilité qui leur permet de « se fondre » dans leur environnement et/ou leur entourage.

Dès lors, il n’est pas étonnant que ce signe soit un signe d’eau, élément qui le relie, lui-aussi, au lâcher-prise et à l’adaptabilité, mais aussi aux émotions, aux ressentis et à la Compassion.

C’est un signe féminin, réceptif et fusionnel comme l’eau du dégel qui fusionne avec la terre. En étant fusionnel, il peut communier avec l’autre, conjuguer les énergies et très bien comprendre autrui. De cette compréhension profonde peuvent découler l’empathie et la compassion qui peuvent, elles-mêmes, mener à la guérison qui permet de surmonter les blessures passées pour avancer vers le renouveau du Bélier.

En étant fusionnel, les Poissons peuvent donc à la fois saisir l’énergie de l’autre et partager ou donner la leur, dans une sorte de symbiose. Ce signe est donc également lié au Partage et au dévouement, voire même au Sacrifice pour sauver l’autre. D’ailleurs, ce signe provient de l’histoire du sauvetage d’Eros et Aphrodite (divinités liées à l’Amour) par des dauphins. Les Poissons peuvent en quelque sorte sauver et guérir l’Amour par la Compassion.

Les Poissons sont maîtrisés, non seulement par Jupiter, le roi des dieux, mais aussi par Neptune, le dieu de la mer. Ils sont donc maîtrisés par deux planètes éminemment en lien avec les autres, que ce soit par l’expansion ou la compassion.

poissons Le zodiaque de NaMy : Poissons

Ce signe est relié au bleu marine de son élément, au manganèse qui est utilisé en alliage avec d’autres métaux et aux pieds, cette partie du corps très sensible qui voit converger vers elle toutes les terminaisons nerveuses et qui est liée à la guérison par la réflexologie.

Les Poissons étant un signe d’une grande sensibilité, ils sont aussi très réceptifs au monde spirituel, ce qui leur donne accès à l’Imagination et à la Foi et ils voudraient que ce monde spirituel fusionne, lui-aussi, avec le monde matériel. Ceci étant, ils sont aussi et surtout le signe du choix à faire entre la matière (le poisson qui regarde vers le bas) et le spirituel (le poisson qui regarde vers le haut), or ce choix est important pour le futur.

Cette capacité à fusionner avec les autres peut mener, si elle n’est pas maîtrisée, à se perdre dans les autres et à les rejeter lorsque le Je ne le supporte plus ; elle peut amener également à se nourrir des autres, puis à les rejeter quand on se sent rempli ; c’est l’alternance de la symbiose et du rejet (du poisson-chat et du poisson-scie ?) qui peut ressembler à des trahisons. Par ailleurs, les Poissons non maîtrisés peuvent se laisser aller au rêve, à l’illusion et à la sensiblerie qui sont souvent confondus avec la spiritualité et le ressenti. Ils peuvent être tentés de fuir, de « noyer le poisson », de faire d’habiles « queues de poisson », autant d’activités qui témoignent du flou ou de la lâcheté qu’ils peuvent être tentés de créer à force de « fluidité ». Enfin, s’ils ne choisissent pas clairement entre le matériel et le spirituel, ils peuvent alterner entre le fait de se remplir (excès de matérialisme) et le fait de « planer » (tel un poisson volant ?) - (fuite dans la fausse spiritualité).

Le défi des Poissons est donc de ressentir une juste empathie et une juste compassion pour leurs semblables afin de les aider, tel un thérapeute, à guérir de leurs blessures et notamment de celle venant de la coupure avec le monde spirituel. Pour ce faire, les Poissons doivent associer la Pensée au ressenti pour ne pas se laisser « noyer » par les émotions et les relations symbiotiques et pour rester fidèles à leur Cœur dans leurs relations et dans leurs actes.

Dans un thème astral, ce signe est donc le lieu de la Compassion, de la sensibilité, de l’Imagination, mais aussi de la quête spirituelle.

Une planète en Poissons veut que son énergie soit spiritualisée et mise au service de la guérison par la Compassion.

Une maison en Poissons montre le domaine concret dans lequel la Compassion et la quête spirituelle seront les plus visibles.

Une lune noire en Poissons montre une grande blessure liée à la coupure avec le monde spirituel.

Une part de fortune en Poissons indique la nécessité de cultiver la Compassion.

Dans le zodiaque, le signe des Poissons fait face à celui de la Vierge sur l’axe relié à la Guérison et au Service. En effet, si la Vierge apporte la guérison par la médecine et les efforts quotidiens de Tempérance, les Poissons apportent la guérison par la Compassion. Et si la Vierge peut se heurter à la servilité ou à la maniaquerie, les Poissons peuvent rencontrer les écueils de la symbiose et du rejet.

Ainsi, ces signes ont tous deux un défi lié au Service juste pour apporter la Guérison et à une attitude tempérée pour allier le matériel et le spirituel.


Tableau récapitulatif

Liens / Analogies

Signe Symbole Polarité Élément Mode Planète(s) Maison Couleur(s) Métal Anatomie
Bélier Cardinal I (AS) Fer Tête
Taureau Fixe II Cuivre Cou
Gémeaux Mutable III :rainbow: Mercure Bras / Poumons
Cancer Cardinal IV (FC) Argent Poitrine
Lion Fixe V Or Cœur
Vierge Mutable VI Mercure Ventre
Balance Cardinal VII (DS) Cuivre Hanches / Reins
Scorpion Fixe VIII Plutonium Organes sexuels
Sagittaire Mutable IX Etain Cuisses
Capricorne Cardinal X (MC) Plomb Squelette
Verseau Fixe ♄ / ♅ XI Uranium Jambes
Poissons Mutable ♆ / ♃ XII Manganèse Pieds

A propos de ce travail…

L’étude des 12 signes du zodiaque en lien avec la Nature révèle que chacun peut retrouver et observer ce qui caractérise un signe, il n’est donc nullement nécessaire d’apprendre par-cœur des données pour retenir ce que les signes représentent. Tout peut-être retrouvé avec de la déduction et du bon sens ; encore une preuve que l’Astrologie a été pensée et créée avec Bienveillance par des entités très élevées.

Il apparaît également que tous les signes, notamment ceux qui se trouvent sur un même axe et qui ont l’air d’être complètement opposés, sont en fait complémentaires, et qu’aucun n’est mieux ou moins bien que les autres. Ils ont tous des qualités et des écueils qui leur sont propres et portent tous un défi différent ; il serait donc aberrant de vouloir les classer en signes positifs ou négatifs. Ce que nous en percevons dépend entièrement de ce que nous en faisons.

Après avoir préparé et rédigé les textes qui précèdent, je me suis rendue compte que j’avais vécu, de manière condensée les caractéristiques de chaque signe pendant que je rédigeais sa description. Ainsi, je me suis comme « transformée » pendant quelques heures en « archétype » du Bélier, puis du Taureau, puis des Gémeaux et ainsi de suite jusqu’aux Poissons. Il est donc possible de ressentir leurs différences et leur complémentarité, mais aussi la vie qui circule dans ces signes et dans l’Astrologie.

Par ailleurs, ce travail a modifié ma vision des saisons et de ce qui se passe dans la Nature et en cela, il m’a permis de me libérer des banales considérations météorologiques. En effet, étant de nature un peu frileuse, j’étais par exemple encline à râler et à trouver la vie trop difficile dès l’arrivée de l’automne, des premiers brouillards et des premières baisses de température. Or, je découvre que cela ne me touche plus de la même façon, qu’au lieu de voir qu’il est désagréable qu’il fasse frais, nuit et qu’il y ait du brouillard, je vois simplement avec admiration et avec un Emerveillement retrouvé, la Sagesse du monde spirituel qui nous montre ce qui est relié à cette époque de l’année ; c’est là un point de vue qui rend la vie moins difficile et les conversations sur le temps qu’il fait moins fréquentes ou, si vraiment elles ont lieu, moins banales…